L'association

Le Kapokier est une association loi 1901 dont le siège se situe au 72 rue Saint-Fargeau (Paris 20e).
Elle a été créée en 2012 dans le but de mener des projets de développement économique et d’émancipation en Afrique, dans le secteur agricole
Son nom vient de l’arbre à kapok (aussi appelé « fromager ») que l’on retrouve en Afrique de l’Ouest. C’est une référence à l’imposant arbre sacré de Bérégadougou, commune rurale du Burkina Faso où trois des co-fondateurs ont des racines familiales. 

Le Kapokier compte aujourd’hui 72 adhérents, parmi lesquels on compte une quinzaine de bénévoles. 

Le comité d’administration


Edouard Sombié
Développeur web
Président

Brigitte Sombié
Photographe
Partenariat associatif
Secrétariat général

Sophie Biack-Ndédi
Juriste
Trésorière

Quentin Traisnel
Professeur de Mathématiques
Responsable formation

Sébastien Ruty
Chef d’entreprise Production audiovisuelle
Partenariat économique

Roman Blancher
Ingénieur Travaux publics
Suivi / évaluation de projets

Julien Sombié
Développeur d’applications mobiles
Coordination Réseaux sociaux

Nos Objectifs

Développement agricole

  • Aménagement de terrain (retenues, digues, haies, clôtures).
  • Acquisition d’outils, de matériel agricoles et de semences.
  • Construction de systèmes d’irrigation et de bâtiments agricoles.

Accès aux soins

  • Création et gestion d’une caisse de “prévoyance santé” pour nos partenaires locaux.
  • Aide à la production et à la transformation de plantes médicinales.

Formation & environnement

  • Techniques “naturelles” d’amélioration des récoltes (compostage, paillage...).
  • Sensibilisation aux conséquences de l’agriculture “chimique”.
  • Utilisation des outils d’irrigation et de l’outillage agricole.

Nos Principes

  • Favoriser l’émancipation économique grâce à des projets pérennes.
  • Recourir à des solutions simples que les paysans peuvent facilement s’approprier.
  • Augmenter la productivité agricole tout en préservant le milieu naturel.
  • Créer un contexte d’échange entre plusieurs cultures, plusieurs manières de voir le monde.
Champ à Bérégadougou

L'origine de l'association

Par Edouard Sombié, président de l'association Le Kapokier.

"L'histoire de l'association a commencé en février 2012, lorsque mon frère Julien et moi avons accompagné notre père Fako Sombié au Burkina Faso. Atteint d'un cancer, il avait souhaité nous amener dans son village natal : Bérégadougou, village où je n'étais pas allé depuis quinze ans et que Julien découvrait. 

Au cours de ce voyage, notre père nous a montré le terrain dont il avait hérité et nous a présenté les personnes susceptibles de nous aider à le mettre en valeur. Un mois après notre arrivée, Fako Sombié est décédé, nous laissant une vaste étendue à cultiver et la volonté d'en faire profiter le plus grand nombre.

Après avoir financé la mise en culture du terrain pendant trois ans et devant l'ampleur de la tâche à accomplir, nous avons créé l'association Le Kapokier, avec Julien, ma femme Brigitte, ma sœur Sophie et Roman, un ami d'enfance. Ainsi, en septembre 2015, un projet familial se transformait-il en un élan associatif visant à développer une région en proie à de graves difficultés, tant économiques qu'environnementales. C'était également l'opportunité de créer un lien entre deux mondes qui ont beaucoup à s'apporter mutuellement."

Fako Sombié, l'homme qui nous a inspirés.